Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la présence à ce qui s'advient
30 décembre 2020

Le pont des lumières

Le pont des lumières
Le pont des lumières au bout du bout en lisière à la hune du prunier laissait paraître le grand homme ganté de noir visage épais aux pommettes saillantes un reflet le chat descendant l'escalier de bois à la remontée des vaisseaux vagabonds hors des canaux...
28 décembre 2020

Mirabelles à l'index

Mirabelles à l'index
Mirabelles à l'index perles en attente de qui se courbera dans l'ombre d'une vision sans que l'encre paraisse sur la missive jointe à l'épaisseur du verbe. La vie pleine de l'emploi de soi dans l'accueil bouche cousue d'un cœur contemplatif illustrissime...
26 décembre 2020

Flexibilité étrange du temps

Flexibilité étrange du temps
Flexibilité étrange du temps par temps de neige dans le jardin aux légumes que la durée amollit. Les violons sont rangés les feuilles tombées et ramassées pour un chat ne s'aventurant plus sur la froidure des dalles. En vigilance des uns pour les autres...
23 décembre 2020

Corona des prés

Corona des prés
Souple et souriante la petite boule de mousse spongieuse à souhait pénétrait les maisons à corps et à cris. Plume d'oie et sortilège elle accomplissait le vœu des dix plaies d'Egypte en surveillant par les bronchioles si le brouet prenait. Polyglotte...
22 décembre 2020

Fissures à l'âme

Fissures à l'âme
Fissures de l'âme se perdent dans les tourbillons du torrent la ficelle et la pierre des armes de naguère. Accrochés à quelques branches les reliques du grand passage qu'il fallut accompagner le temps de l'acte souverain. Affront plantigrade sur la mousse...
21 décembre 2020

De petits sabots vernis

De petits sabots vernis
De petits sabots vernis sur les touches du piano à la demande des jours terribles éparpillaient mille feuilles du vieux cerisier tel lourd froissement des robes épaisses hors de l'enclos du Cros. Volets ouverts donnant sur le four à pain accoudé sur la...
19 décembre 2020

Grand-chat des jardins

Grand-chat des jardins
Grand-chat des jardins optimisant la nature de ses pattes de velours franchit la coupée. Ivresse des cimes escalade des coursives le chapardage fût à ses yeux outrage d'un silène ventripotent. Se rassembler avec innocence être de guingois sans hâte rendrait...
19 décembre 2020

Une jointive pensée

Une jointive pensée
A la pleine lune des enfants de Dieu dans les rues larges où tout se propose parler donne à être. S'entendre dire que le moindre rugissement d'un soupçon de désir est grande apparition au festin de la vie. Evoquons les matins frais où l'herbe soulève...
16 décembre 2020

De tendres baisers aux lèvres retroussées

De tendres baisers aux lèvres retroussées
Alors il se mit à pleuvoir que je vive pour les voir ces piccotis sur la vitre cette force de vie au visage enjoué. Le vent vient de l'esprit et la maison s'emplit d'un souffle à demeure des souvenirs étranges aux vêtures échangées avec le temps sans...
15 décembre 2020

Adam et Eve déconsidérés

Adam et Eve déconsidérés
Et le ciel descendit sur terre et ce qu'il vit n'importe qui peut le vivre des soldats partout des peaux de banane à tous les carrefours des feux rouges pour régler la mire et la contenir sans désir ni lumière. Il ne restait plus qu'à piller les Champs...
1 2 > >>
la présence à ce qui s'advient
  • La communication, l'initiation, ne se font pas sur commande. Ce sont en effet des mouvements privilégiés, providentiels, au cours desquels se produit un dévoilement né d'une étincelle jaillie du frottement de deux âmes.
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Archives
Visiteurs
Depuis la création 67 400